Le suicide des médecins ne semble pas du tout émouvoir le ministre de la Santé

Le suicide des médecins ne semble pas du tout émouvoir le ministre de la Santé

jeudi 20 mars 2014
par  HAMON Jean-Paul
popularité : 16%

Communiqué de la Fédération des Médecins de France
Logo FMF-com


Le suicide des médecins ne semble pas du tout émouvoir le ministre de la Santé.

La FMF constate que Madame TOURAINE a un cœur compatissant puisque elle se déclare  «préoccupée» par les nombreux suicides dès lors qu’ils touchent  France Télécom.

Mais les suicides des médecins ne semblent pas du tout émouvoir la Ministre de la Santé.

La FMF constate que Madame TOURAINE «demande que l’entreprise prenne des mesures nécessaires» alors que ce secteur ne relève pas de son Ministère.

La FMF constate que Madame TOURAINE dit «qu’on ne peut pas laisser faire une situation comme cela».

La FMF s’étonne que Madame TOURAINE ne manifeste pas la même compassion pour les suicides qui frappent le corps médical, hélas dramatiquement plus importants, puisqu’ils sont deux fois et demi plus fréquents que dans la population générale. Mais le suicide des professionnels de santé continue de frapper dans le silence et l’indifférence générale.        
La FMF déplore que Madame TOURAINE manifeste en la matière la même politique de silence, de mépris, et d’indifférence que celle suivie par chacun des ministres de la santé qui se sont succédés depuis des décennies à ce même ministère.

La FMF interpelle Madame TOURAINE et lui  demande quelles mesures elle compte prendre  pour que cessent ces actes de désespoir chez les professionnels de santé (libéraux ou salariés)

La FMF affirme qu’une ministre de tutelle ne peut plus laisser une situation comme celle-là  continuer au sein des professionnels qu’elle gère.
La FMF réclame depuis longtemps la reconnaissance du «Burn out» comme maladie professionnelle pour tous les professionnels de santé.

La FMF réclame depuis longtemps une véritable politique de prévention du suicide chez des professionnels qui effectuent avec un dévouement constant un travail de haute technicité et de haute responsabilité.
Cette prévention passe par une réforme des relations entre les médecins et les caisses, visant à faire cesser le véritable harcèlement dont les médecins sont parfois l’objet.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site